Quoi de neuf en Auvergne

J2 : volcanisme 2ème acte et ski... Enfin :)
mercredi 29 janvier 2020
par  eps
popularité : 2%

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le réveil avec quelqu’un qui frappe à la porte, ce n’est pas habituel, difficile même puisqu’on ne peut pas activer le bouton pour l’arrêter. Mais bon, on s’y fait, on se lève, on se débarbouille, les yeux encore embrumés, on va prendre le petit déjeuner où une avalanche de consignes nous sont données, enfin, il nous semble que c’est une avalanche car le cerveau ne fonctionne pas encore à 100%, et on se réveille petit à petit...

Au programme de la journée, visite du volcan du Puy du Vichatel le matin, puis une demie journée de ski tant attendue... en croisant les doigts pour que la neige tombe enfin, car de nos fenêtres, c’est la pluie que nous voyons tomber... Sniff !!
En attendant, c’est un nouveau volcan qui n ous attend. Celui d’hier était un cratère égueulé, ce qui signifie que quasiment la moitié du cratère s’est affaissée. Mais aujhourd’hui, Béatrice et Ernesto, nos deux guides spécialistes des volcans nous promettent un cratère conique parfaitement préservé et nous avons hâte de le découvrir.
La marche pour accéder à la crête du Puy est bien moins physique que celle d’hier. Le dénivelé à gravir est bien moins important et le sentier moins escarpé également. Seule vraie difficulté, parvenir à avancer malgré une boue omniprésente où plus d’un élève ou professeur perdra l’équilibre. Durant cette promenade matinale, nos guides attirent notre attention sur plusieurs petits détails ou curiosités tels qu’une fourmilière géante en sommeil, une coulée de lave qui a contribué à la formation d’un lac, ou encore sur la doucette, sorte de mâche sauvage qui pousse en grande quantité et que plusieurs d’entre nous ont goûté.

Nous entamons la descente au centre du cratère avant un retour vers le car qui s’opère sous une tempête de neige.

Après un repas au sec et au chaud, nous nous mettons en route pour la station de ski de Chastreix. Il paraît qu’il neige à Chastreix... Ici, la tempête de neige a blanchi le paysage, mais vraiment pas de quoi skier. Nos doutes se mêlent à de l’espoir car nous sommes nombreux à n’avoir jamais skier et cette première, nous l’attendons impatiemment...
Nous avons bien fait d’espérer. A Chastreix, tout est blanc... Même la route. Génial, on va pouvoir glisser, enfin...

C’est génial, sympa comme tout. Bien sûr, il a fallu apprendre à s’arrêter, (parfois façon boule de booling devant un ensemble de quilles...) à tourner, quand on le peut, à freiner, à avancer (et bien oui, certains arrivent mieux à reculer...), bref, on galère, mais toujours dans la bonne humeur. On chute beaucoup, mais on se relève, encore et encore... La chûte ne fait-elle pas partie de l’activité ? On termine l’après-midi fatigués, mais on garde le sourire et déjà nous espérons revivre cette expérience un jour.
C’est une belle bataille générale de boules de neige qui clôturera cette journée, avec en prime l’illustration du concept de l’homme sandwitch (Enzo, dit « la tranche de jambon » vous racontera).

Nous sommes maintenant dans nos lits, et déjà, nous nous demandons quelles nouvelles aventures nous attendent demain...

Bonne nuit

Vos Jeunes Reporters auvergnats : Flora, Lounna, Eden et Louis.


Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois